Référencement d'élevage canins et félins
Tele-Animaux.com. Actualités, reportages, vidéos sur les animaux de compagnie
 
Fiche pratique » Bien-être
Caresser son chat, le 25 Janvier 2005
Les chats sauvages ou “harets” n’aiment pas le contact physique qui représente pour eux une agression. Ce n’est pas le cas des chats socialisés à l’homme dès leur plus jeune âge : dans ce cas, les caresses leur rappellent le léchage de leur mère, leur procure du bien-être et un sentiment de sécurité. De plus, elles renforcent leur lien d’affection et de confiance avec leur “maître”. Enfin, si le chaton a eu des contacts avec plusieurs personnes de sexe et d’âge différents, il y a de fortes chances pour qu’il accepte le contact avec des étrangers par la suite.


Sur le dos plutôt que le ventre

Toute la ligne du dos est très sensible jusqu’à la base. Lorsque vous le caressez à ce niveau, il a d’ailleurs tendance à lever l’arrière-train. S’il est confortablement installé sur vos genoux, pensez à glisser une serviette ou une petite couverture entre vous, car lorsque le chat se laisse aller, il ronronne et surtout, il rentre et sort ses griffes. Inutile de lui dire d’arrêter, il ne peut pas : c’est un réflexe naturel.


Avec ou sans instrument

Vous pouvez également profiter d’une séance de caresses pour brosser votre chat avec son peigne habituel ou une brosse en caoutchouc aux vertus “massantes” !


Une tête très sensible !

Votre ami adore être caressé sur le dessus de la tête, entre les deux oreilles, sans doute parce que cet endroit est peu accessible pour lui. De plus, on y trouve une grande concentration de glandes sébacées qui sécrètent des phéromones apaisantes. Il aime également être caressé sur les bajoues, en regard des moustaches, ainsi que sous le menton et sous le cou.


Jamais sans son consentement !

Ne mettez pas d’office un chat sur vos genoux, c’est le meilleur moyen de vous faire mordre ou de vous faire griffer ! Attendez qu’il vienne vers vous et se frotte contre vos jambes. Commencez alors par caresser son dos et s’il se laisse faire, caressez sa tête puis invitez-le à grimper sur vos genoux. Pour les mêmes raisons, laissez-le s’installer comme il veut, mais ne l’allongez pas d’office sur le dos, il risque de ne pas apprécier !


Gare au chat “caressé mordeur” !

Alors que ce chat avait accepté de venir sur vos genoux, il vous mord soudainement et se sauve. La raison en est simple : au-delà d’un certain niveau de caresses, il ne supporte plus le contact physique et comme il se sent “pris au piège”, il se défend et se sauve. Quelques signes doivent vous alerter : sa queue se met à bouger, ses oreilles se placent en arrière, les pupilles de ses yeux se dilatent et il est parcouru de frissons, puis cherche à changer de place. Lorsque vous repérez ces signes, laissez votre ami partir et vous éviterez ainsi une blessure !


3 astuces à savoir

  • Il faut caresser une chatte gestante, car des études ont montré que cela facilitait, par la suite, la socialisation de ses petits à l’homme.
  • On ne doit jamais gronder un chat au cours d’une séance de caresses, même s’il file vos collants par inadvertance (en raison du “pétrissage”), faute de quoi, il risque de développer une phobie à l’humain.
  • Mieux vaut éviter de caresser le ventre d’un chat, car cela l’oblige à se mettre sur le dos, position dans laquelle il se sent vulnérable (il risque donc de vous mordre).
  • Auteur :
    En collaboration avec